logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2007

retour dans le passé

Comme vous avez pu le remarquer en Ardennes les toits des habitations sont tous en ardoise.En effet l'exploitation de l'ardoise a longtemps fait vivre la region, et plus particuliérement les villes de Rimogne et de Fumay (appelée à l'époque la capitale de l'ardoise) Les ecailleurs (on les appelait ainsi) commençaient à descendre à la mine entre 11 ans et 14 ans.

medium_puit_st_quentin.2.jpg

Les mines étaient creusées autour d'1 galerie principale Lorsque la veine d'ardoise était repéree on ouvrait une excavation de 60 à 80 cm de hauteur et de la longueur de la veine
Les hommes commençaient avec le pic, les décombres étaient enlevées et transportées dans des hottes par les enfants
medium_enfants_ardoise.jpg

Ces chutes d'ardoises étaient deposées dans les anciens couloirs exploités. Lorsqu'elle était extraite on divisait la masse d'ardoise en 3 longueurs qu'il fallait détacher l'une de l'autre. Les blocs étaient remontés à la surface sur le dos des hommes, à l'échelle. Un de ces bloc pouvait peser jusqu'à 80 kg. Le dos du porteur était simplement protégé par 1 ou 2 coussin de toile
medium_porteur_d_ardoise.jpg

L'opération suivante se faisait à l'extérieur C'était le fendage
medium_fendage_ardoise.jpg

Venait ensuite le découpage Les premieres machines à decouper sont arrivees en 1914. Il y avait aussi la broye qui était un emporte piéce aux dimensions de l'ardoise à tailler.

Les conditions de travail étaient aussi difficiles que dans les mines de charbon. Les accidents étaient trés frequents Les poumons des ardoisiers étaient envahis par la poussière, ils avaient le dos brisé par les charges. Ils travaillaient constamment dans l'humidité.L'exploitation de ces mines a cessé en juillet 1971. On peut visiter à Fumay le musée de l'ardoise et à Rimogne la maison de l'ardoise
medium_maison_de_l_ard.jpg


La romanciére Françoise BOURDON fait revivre cette époque dans "La fille de l'ardoisier" que je vous recomande. Elle a aussi écrit sur la vie des bucherons ardennais dans "Le bois de lune"

Commentaires

Au vu de tes photos on se rend bien compte que les conditions de travail étaient très dures. Bonne journée avec de nouveau le soleil. Biche

Écrit par : Biche | 20/09/2007

Dur travail avec des conditions pas trés agréable.
Je découvre chez toi ce métier.

Bises

jean Claude

Écrit par : Jérémie Ménerlache | 20/09/2007

notée, la lecture...ces mineurs, qui travaillaient très jeunes , méritaient bien une retraite avant 65 balais!
amitiés

Écrit par : henri | 23/09/2007

Bonjour Fleurbleu,

Enfin un petit moment de libre ! J'ai beaucoup entendu et lu des passages de la vie des mineurs et tu fais bien de nous en donner plus amples descriptions sur leurs conditions de vie. Ces pauvres gosses entre onze et quatorze ans perdaient leur jeunesse dans ces labyrinthes froids et sales. Je pense tout comme Henri qu'ils méritaient d'être délivrés de leurs "LOURDS FARDEAUX" bien avant soixante cinq ans.
Ce qu'il y a de réconfortant quand même, c'est que ce sont des familles très solidaires mais tout de même elles ont payé un lourd tribu.

Merci pour nous rappeler l'historique car on en a bien besoin aujourd'hui.

Très bonne journée à toi.

Amicalement.
Danièle

Écrit par : PourMarie | 23/09/2007

Bon dimanche !
j'ai vécu 13 ans dans les Ardennes et j'ai honte d'avouer ne pas connaitre le dur travail de ces hommes. Merci pour ces pages.

Écrit par : Marie-José | 23/09/2007

Bonjour Brigitte,

Cloutiers, Ardoisiers, travaux ancestraux qui n'ont plus guère cours aujourd'hui. Je connais les ardoisières d'Angers ( ou de la région). Mais tes notes sont empreintes d'amour pour les gens de ta terre.

C'est vrai qu'on travaillait sans relache et qu'on aimait son métier. Alors, on ne peut qu'aimer nos anciens !

Bises du grillon

Écrit par : christian | 23/09/2007

En voilà un cours intéressant. Vrai, on voit des toits en ardoise et on oublie les hommes.. Pas toi. Une note émouvante avec ces photos qui retracent bien la réalité. Merci et bises de miche à moitié ardennaise par sa mère. On en reparlera... dans mon bouquin que je vais reprendre.

Écrit par : miche | 23/09/2007

C'est toujours passionnant de se remémorer ces métiers d'il y a à peine un siècle, et qui ont complètement disparu de nos jours.
Merci pour cette note intéressante.
Bises de Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 24/09/2007

Terminé la fête, la maison rangée, ce soir je m'offre une virée de part le monde, du brésil au Béarn en passant par les ARDENNES, une région que je connais pour m'y être beaucoup promenée dans ma jeunesse, la Rémoise de souche ayant émigré dans le val de Loire au lendemain de ses 20 ans. Merci de tes souhaits d'anniversaire et bonne soirée.
A bientôt
ANNIE

Écrit par : Maminie | 24/09/2007

Hola fleur bleue!
Chouette cette note! C'est toujours sympa de mettre en valeur le travail si dur et souvent méconnu de nos anciens.
Intéressant!
J'ai aussi beaucoup aimé la photo d'automne, c'est juste dommage qu'elle soit si petite!!
Et puis j'ai eu l'eau à la bouche en sentant ce parfum de mirabelle...moi aussi je les adore! Ici il n'y en a pas, on a des oranges et des citrons, des mangues et des avocats, des papayes et des bananes... mais pas de mirabelles!
J'ai découvert en même temps que tu fais partie d'une chorale, quel bonheur, non? C'est tellement émouvant de chanter ensemble!
Et puis j'ai gardé tes proverbes chinois, certains m'ont beaucoup plu!
Merci!
Bonne continuation,
besos,
Odil

Écrit par : odil | 30/09/2007

J' ai un frère qui à travaillé dansune usine d'ardoises et c'était trés dur comme travail.C'était l'époque ou nous habitions à Noyant la Gravoyère (49).Tu as raison de remémorer la difficulté de tous ces hommes .Quand nous voyons tous ces toits en ardoises,chez nous,surtout en montagne,à cause de la neige,une pensée pour eux ne sera pas de trop. A bientôt. M@+

Écrit par : mireille | 03/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique