logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/10/2011

Journées ...

Journées bien remplies

Mardi dernier tôt le matin je prenais la route direction Metz (3 heures de route )

pour rejoindre mon amie chanteuse lyrique qui faisait partie des choeurs de Falstaff  de Verdi

J'ai eu le plaisir d'assister à la générale

Cette dernière oeuvre  de verdi (une farce ) m'a enchantée Le dernier tableau est magique

C'est l'histoire d'un coureur de jupon pris à son propre piége

je ne suis pas assez musicienne pour vous en faire l'éloge

Alors je le laisse faire aux gens de mètier

falstaff-opera-theatre-metz1.gif.png

 


Jean-Louis Grinda propose aux spectateurs de revisiter le chef-d’œuvre composé par l’Italien Giuseppe Verdi en 1893.  A l’âge de 80 ans le compositeur signe avec « Falstaff » son unique farce en même temps que son ultime réussite. Bien que davantage habitués aux mélodrames comme Rigoletto, Hernani ou encore Otello, les fidèles du compositeur ne sont pas déçus. En effet, déjà à l’époque les critiques sont très élogieux sur ce dernier chef-d’œuvre. Plus d’un siècle plus tard, Jean-Louis Grinda  ne déroge pas à la règle avec sa conception de « Falstaff »: le spectacle est grandiose. L’histoire de Falstaff, c’est quoi au juste ? Tout d’abord celle d’un homme usé par la vie, débauché, qui, en voulant abuser de son entourage, se trouve lui-même plongé au cœur d’une énorme fourberie. Mais Falstaff c'est également un homme très touchant, lui qui va être moqué et ridiculisé se révèle en fait un être profondément sympathique. Un hédoniste qui, face à la dure réalité de la vie, préfère s’immerger dans ses rêves et vivre de ses illusions. C’est cet aspect du personnage haut en couleur, et non la tristesse d’un homme meurtri, que le talentueux metteur en scène a utilisé pour proposer une comédie, cruelle certes, mais très efficace.

Grinda et sa conception de Falstaff

Dès le lever de rideau, les décors très esthétiques de Rudy Sabounghi plongent le public dans un univers enchanteur où des livres démesurément grands, notamment Les joyeuses commères de Windsor de Shakespeare, incarnent les sources littéraires de la pièce. Ces livres imposants évolueront au fil de la pièce et au gré des péripéties, se déplaçant ou laissant apparaître des comédiens. Puis le spectateur fait la connaissance des personnages, tous travestis en animaux dans des costumes somptueux de Jorge Jara. On retrouve ainsi un coq Falstaff, des laquais chats, des bourgeoises poules, entre autres, qui composent ainsi une véritable fresque animale. Une vraie fable, issue de l’imaginaire du metteur en scène et directeur artistique de l’Opéra de Monte-Carlo, Jean-Louis Grinda, lequel admet éprouver des difficultés avec les versions traditionnelles de « Falstaff ». Il concède d’ailleurs avoir eu une révélation en assistant à une représentation de Chantecler, la pièce d’Edmond Rostand, où le personnage principal est un coq. « Selon moi, l’animalité rend l’histoire plus poétique et moins cruelle », précise Jean-Louis Grinda, s’empressant d’ajouter : « le prisme de la fable apporte de l’humanité au personnage et provoque la curiosité du spectateur. »

falstaff-a-l-opera-theatre.jpg

Un sans-faute artistique

Néanmoins, il ne suffit pas d’une bonne mise en scène pour restituer au chef-d’œuvre de Verdi toute son envergure. Le baryton Andrea Porta, endossant le rôle-titre du coq dans sa basse-cour, réalise une première prise de rôle convaincante et percutante. De même pour le reste de la troupe qui, par un jeu éloquent et très précis, parvient à transcrire remarquablement l'analogie. La beauté des costumes de Jorge Jara est en outre à souligner puisqu’ils transportent littéralement le spectateur dans un kaléidoscope de couleurs et d’étoffes.  Par ailleurs, l’Orchestre National de Lorraine, sous la baguette de Gian Rosario Presutti, accompagne avec une souplesse mélodieuse les méandres de l’histoire. Une mention spéciale également pour le décor final de Rudy Sabounghi, où la scène qui se déroule de nuit dans une forêt recomposée laisse le spectateur sans voix. Un sans faute donc pour ce « Falstaff » revisité par Jean-Louis Grinda, qui ne pourra que séduire le public puisque, en empruntant le mot de la fin à Giuseppe Verdi lui-même, « l’homme est naturellement farceur et tout dans ce monde n’est que farce

fasltaff-un-vieil-homme-coureur-de-jupons-qui-finit-par-etre-pris-a-son-propre-piege-pho.jpg
3302851-4736011.jpg

Article de La plume culturelle et photos du  journal le Republicain lorrain 

 

 


Des le lendemain je prenais la route vers Strasbourg

pour rencontrer une amie d'enfance que je n'avais pas revue depuis nos 15 ans

Un beau moment de retrouvaille

ce jour je reviens de Paris où je suis allée à Orly chercher mon amie qui arrive de Guadeloupe

Je vous en parlerai..demain



 

 

 

16:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Je ne m'y connais pas trop en opéra, mais cela devait être magique. Les seuls souvenirs que j'ai de spectacles de scènes, c'est une représentation des Femmes savantes et l'opérette le Prince de Madrid, avec Rudy Hirigoyen !
Merci de nous faire partager ton plaisir.
Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 06/10/2011

coucou la belle routière, et bien tu en fais des kilomètres ! cette oeuvre est bien agréable à entendre et si la regarder ajoute au plaisir quoi de mieux...et ta copine chanteuse, tu ne nous dis pas où elle est dans cette basse cour...
profite bien de toutes tes amitiés les retrouvailles c'est souvent très émouvant.
et ta copine de la bas très loin ,elle a du trouver le temps un peu moche !
je ne suis pas poète mais seulement un peu pouet!
bises

Écrit par : Steph'de monac! | 06/10/2011

Coucou Brigitte !
Tu es bien occupée ces temps-ci et avec plaisirs et d'amitié .
La chanteuse t'a offert un beau spectacle , celle que tu
n'avais pas revu depuis l'âge de 15 ans une émotion et l
'îlienne qui vient passer un moment avec toi , quelle joie tout ça .
Bonne soirée gros bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/10/2011

Félicitations, Brigitte! Tu es infatigable! Et puis .... très intéressant ce que tu écris et fais. Bon courage, ma sœur de cœur. Bonne nuit. bizzzzzzzzzzz

Écrit par : Barbara | 06/10/2011

Quelle énergie !!!. et maintenant un peu de repos devant l'ordinateur !

Aujourd'hui temps gris et venteux, je n'irai pas au jardin cueillir les roses....tricoter à l'ombre des micocouliers...farnienter quoi ? Je vais faire un peu de ménage.

Bises. Josiane.

Écrit par : josiane | 07/10/2011

Je suis moins féru que ne l'était mon père en Opéra... il y avait, paraît-il , un cousin qui était basse et baryton...Zerbini Antonio je crois....

Mais tu as fait de la route ces jours ci.... belle journée avec bises de nous deux

Écrit par : patriarch | 07/10/2011

Brigitte sur les routes de France.......
Semaine bien remplie.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 07/10/2011

Voilà une semaine bien remplie de joies et de voyages , où l'amitié tient une grande place .
Merci de nous avoir invités à l'Opéra. Ce devait être très beau .
Bon week-end avec tes amies . Bises .huguette

Écrit par : macary.huguette | 07/10/2011

Brigitte la voyageuse, du nord au sud, de l'ouest à l'est il n'y a qu'un pas ! Pas le temps de s'ennuyer et on reste jeune.

Bises.

Écrit par : judith | 08/10/2011

amitiè et voyages tu chomes pas !
bon dimanche amitiès

Écrit par : ventdamont | 09/10/2011

Et bé dis donc tu n'arretes jamais ???
Location chambre d'hotes OK pour 2012 !!
Gros bisous

Écrit par : Nicole | 10/10/2011

Bonsoir Brigitte

L'opéra n'est guère ma tasse de thé, chaque fois que je me suis laissé entrainer, je n'ai rien compris aux chants des acteurs. Et rester 5 minutes à chanter qu'on est en train de mourir m'a semblé peu crédible.
Mais j'ai rencontré des passionnés qui n'auraient manqué Faust ou Nabucco pour rien au monde.

Je vois que tu as la santé, avec tous ces déplacements. Bonne continuation avec ton amie !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 13/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique