logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2011

Coucou

P7040308.JPG

Bonjour

Elle est partie faire des courses, la porte de la chambre n'était pas fermée ,alors oups sur le lit!!!

Il est bien ce papier cristal...ça fait du bruit quand je bouge ...

mais elle va me crier car ce papier elle s'en sert pour protéger ses pastels..

j'aurais pu me coucher sur un de ses pastels...mais je n'ai pas osé car là ça risquait de barder

Que dis tu amie blogueuse? elle ne te les a pas montré

Attends regarde en dessous

P7040306.JPG

 

P7040307.JPG

le prof lui a fait travailler la nature mais je sais qu'elle préfère les portraits

Mais au fait pourquoi n'a t elle pas encore fait le mien?

 

P7040309.JPG

C'est l'heure de ma toilette

Je vous souhaite une bonne journée

Tinou

 

14:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (25)

27/10/2011

Vidéo

Certains l'ont vue

D'autres pas

Un petit avant goût de la bloguerie



http://videos.tf1.fr/jt-we/zoom-sur-charleville-mezieres-...

 

 

fils aymons.jpg
P8190255.JPG

 

 

 

 

Hebergement gratuit d'image et photo

21:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20)

26/10/2011

Vieillir

 

La note de Betty m'a emmenée sur cette poésie que j'avais mise dans le dossier des  J'AIME

ros.jpg


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son coeur;

Sans remord, sans regret, sans regarder l'heure;

Aller de l'avant, arrêter d'avoir peur;

Car, à chaque âge, se rattache un bonheur.

 

roses.jpg

Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son corps;

Le garder sain en dedans, beau en dehors.

Ne jamais abdiquer devant un effort.

L'âge n'a rien à voir avec la mort.

 

ross.jpg

 

Vieillir en beauté, c'est donner un coup de pouce

À ceux qui se sentent perdus dans la brousse,

Qui ne croient plus que la vie peut être douce

Et qu'il y a toujours quelqu'un à la rescousse.

 

rose.jpg

 

Vieillir en beauté, c'est vieillir positivement.

Ne pas pleurer sur ses souvenirs d'antan.

Être fier d'avoir les cheveux blancs,

Car, pour être heureux, on a encore le temps.

 

Hc21x0szMbqdR6g.jpg

Vieillir en beauté, c'est vieillir avec amour,

Savoir donner sans rien attendre en retour;

Car, où que l'on soit, à l'aube du jour,

Il y a quelqu'un à qui dire bonjour.

 

zen-1.jpg

 


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec espoir;

Être content de soi en se couchant le soir.

Et lorsque viendra le point de non-recevoir,

Se dire qu'au fond, ce n'est qu'un au revoir.

 

ciel.jpg

(auteur inconnu )

 

Images du net

18:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

20/10/2011

Blog en


Hebergement gratuit d'image et photo

 

 

Pour cause de carnet rose.....

 

 

(Bravo Josette tu as compris le clin d'oeil à Carla  )

Hebergement gratuit d'image et photo

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

16/10/2011

Les dernières

Le soleil est là depuis plusieursjours

Mais la nuit nous surprend avec ses premières petites gelées

les fleurs du jardin sont encore belles ,je crains de les voir disparaître

Alors vite un dernier tour de jardin

P6160286.JPG

 

 

P6160287.JPG
P6160288.JPG

Les  ipomées résistent pour l'instant..

 

P6160290.JPG
P6160291.JPG

Quelques zinias

 

P6160298.JPG
P6160294.JPG
P6160297.JPG
P6160292.JPG
P6160296.JPG
automne.jpg

Bon dimanche à tous

bibi.jpg

15:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

11/10/2011

Caché dans une cour

L'automne arrive tout en douceur

Promenade le long de la Meuse

P5270160.JPG
P5270162.JPG

Suivi d'une petite pause thé dans mon endroit préféré

là où il y avait de drôles de personnages pendant le festival

P5210150.JPG

caché dans un angle de la place ducal tout au fond d'une cour

L'ENTRE TEMPS

Un tres bel endroit où l'on peut déguster patisseries exellentes et toutes sortes de thés

P5270215.JPG
P5270218.JPG
P5270216.JPG

Mon amie est sous le charme ...

Les peintures du plafond et les tableaux ont été réalisés par une des deux propriétaires de l'endroit artiste peintre

 

P5270219.JPG

 

Et si vous préférez être dehors un joli jardin vous acueille

08/10/2011

La suite

 

yanik.jpg

 

Elle est arrivée riche du soleil de son ile

et m'a apporté sa bonne humeur , des odeurs et des saveurs qu'elle sait que j'aime et qui me manquent

 

 

P6090280.JPG

 

des maracudjas bien pleines et qui embaument toute la maison

avec lesquelles je viens de preparer un bon petit punch fruits de la passion

 

P6090281.JPG
P6090285.JPG

 

Des avocats délicieux le double de taille de ceux d'ci

 

P6090282.JPG

Des piments bien forts avec lesquels j'ai fait du piment confit

P6090283.JPG

 

 

Et puis deu sucre de canne, de la poudre de Colombo du beurre de roucou

du boudin antillaiset...bien sure du bon rhum de la bas ...

J'ai de quoi régaler mes amis qui aiment que je leur fasse de la cuisine Antillaise

Si ça vous dit je fais table ouverte

ce midi c'est un court-bouillon de poisson



 

12:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (18)

06/10/2011

Journées ...

Journées bien remplies

Mardi dernier tôt le matin je prenais la route direction Metz (3 heures de route )

pour rejoindre mon amie chanteuse lyrique qui faisait partie des choeurs de Falstaff  de Verdi

J'ai eu le plaisir d'assister à la générale

Cette dernière oeuvre  de verdi (une farce ) m'a enchantée Le dernier tableau est magique

C'est l'histoire d'un coureur de jupon pris à son propre piége

je ne suis pas assez musicienne pour vous en faire l'éloge

Alors je le laisse faire aux gens de mètier

falstaff-opera-theatre-metz1.gif.png

 


Jean-Louis Grinda propose aux spectateurs de revisiter le chef-d’œuvre composé par l’Italien Giuseppe Verdi en 1893.  A l’âge de 80 ans le compositeur signe avec « Falstaff » son unique farce en même temps que son ultime réussite. Bien que davantage habitués aux mélodrames comme Rigoletto, Hernani ou encore Otello, les fidèles du compositeur ne sont pas déçus. En effet, déjà à l’époque les critiques sont très élogieux sur ce dernier chef-d’œuvre. Plus d’un siècle plus tard, Jean-Louis Grinda  ne déroge pas à la règle avec sa conception de « Falstaff »: le spectacle est grandiose. L’histoire de Falstaff, c’est quoi au juste ? Tout d’abord celle d’un homme usé par la vie, débauché, qui, en voulant abuser de son entourage, se trouve lui-même plongé au cœur d’une énorme fourberie. Mais Falstaff c'est également un homme très touchant, lui qui va être moqué et ridiculisé se révèle en fait un être profondément sympathique. Un hédoniste qui, face à la dure réalité de la vie, préfère s’immerger dans ses rêves et vivre de ses illusions. C’est cet aspect du personnage haut en couleur, et non la tristesse d’un homme meurtri, que le talentueux metteur en scène a utilisé pour proposer une comédie, cruelle certes, mais très efficace.

Grinda et sa conception de Falstaff

Dès le lever de rideau, les décors très esthétiques de Rudy Sabounghi plongent le public dans un univers enchanteur où des livres démesurément grands, notamment Les joyeuses commères de Windsor de Shakespeare, incarnent les sources littéraires de la pièce. Ces livres imposants évolueront au fil de la pièce et au gré des péripéties, se déplaçant ou laissant apparaître des comédiens. Puis le spectateur fait la connaissance des personnages, tous travestis en animaux dans des costumes somptueux de Jorge Jara. On retrouve ainsi un coq Falstaff, des laquais chats, des bourgeoises poules, entre autres, qui composent ainsi une véritable fresque animale. Une vraie fable, issue de l’imaginaire du metteur en scène et directeur artistique de l’Opéra de Monte-Carlo, Jean-Louis Grinda, lequel admet éprouver des difficultés avec les versions traditionnelles de « Falstaff ». Il concède d’ailleurs avoir eu une révélation en assistant à une représentation de Chantecler, la pièce d’Edmond Rostand, où le personnage principal est un coq. « Selon moi, l’animalité rend l’histoire plus poétique et moins cruelle », précise Jean-Louis Grinda, s’empressant d’ajouter : « le prisme de la fable apporte de l’humanité au personnage et provoque la curiosité du spectateur. »

falstaff-a-l-opera-theatre.jpg

Un sans-faute artistique

Néanmoins, il ne suffit pas d’une bonne mise en scène pour restituer au chef-d’œuvre de Verdi toute son envergure. Le baryton Andrea Porta, endossant le rôle-titre du coq dans sa basse-cour, réalise une première prise de rôle convaincante et percutante. De même pour le reste de la troupe qui, par un jeu éloquent et très précis, parvient à transcrire remarquablement l'analogie. La beauté des costumes de Jorge Jara est en outre à souligner puisqu’ils transportent littéralement le spectateur dans un kaléidoscope de couleurs et d’étoffes.  Par ailleurs, l’Orchestre National de Lorraine, sous la baguette de Gian Rosario Presutti, accompagne avec une souplesse mélodieuse les méandres de l’histoire. Une mention spéciale également pour le décor final de Rudy Sabounghi, où la scène qui se déroule de nuit dans une forêt recomposée laisse le spectateur sans voix. Un sans faute donc pour ce « Falstaff » revisité par Jean-Louis Grinda, qui ne pourra que séduire le public puisque, en empruntant le mot de la fin à Giuseppe Verdi lui-même, « l’homme est naturellement farceur et tout dans ce monde n’est que farce

fasltaff-un-vieil-homme-coureur-de-jupons-qui-finit-par-etre-pris-a-son-propre-piege-pho.jpg
3302851-4736011.jpg

Article de La plume culturelle et photos du  journal le Republicain lorrain 

 

 


Des le lendemain je prenais la route vers Strasbourg

pour rencontrer une amie d'enfance que je n'avais pas revue depuis nos 15 ans

Un beau moment de retrouvaille

ce jour je reviens de Paris où je suis allée à Orly chercher mon amie qui arrive de Guadeloupe

Je vous en parlerai..demain



 

 

 

16:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

02/10/2011

Belle course

 

Cet apres midi c'était  le 91eme Sedan Charleville

Il passe dans ma rue,  le soleil étant de la partie je suis allée encourager les vaillants coureurs

La voiture précedent le premier coureur l'annonce à 57mn et 40s au 19 eme km

Depuis quelques annèes un peloton d'athlètes d'Afrique  prennent la tête de la course dés le premier km

 

 

P6050228.JPG

P6050229.JPG

Suivi de prés

 

P6050230.JPG
P6050232.JPG

 

C'est une course tresréputée

On attend 3000 coureurs Elle est encadrée par 500 bénévoles

course tres populaire avec des gens qui encouragent les coureurs tout le long du trajet

Quelques images

P6050235.JPG
P6050251.JPG
P6050254.JPG

 

 

 

P6050256.JPG
P6050260.JPG

Certains courent en famille papa maman et bebe

P6050261.JPG
P6050270.JPG

 

maman cours, papa ravitaille et garde les 2 enfants

 

P6050265.JPG

Les pompiers et leur pimpon...

P6050266.JPG

 

P6050259.JPG

D'autres sont déguisés

Par 28° il faut le faire ...

 

 

 

P6050276.JPGhe oui un Chabal...
P6050273.JPG

Un groupe pour la bonne cause (octobre rose) où je reconnais bon nombre de mes anciens collègues

 

 

P6050275.JPG
P6050271.JPG

et encore une poussette

 

 



20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique