logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2013

Quelques mots

Certains ont eut la visite de Patriarche 

Meusien d'origine  comme moi nous avions beaucoup échangé

depuis 2006

J'avais pour lui refait le chemin de son enfance

et de sa scolarité à Verdun et Glorieux pour lui en envoyer des photos

Il nous a quitté  il y a quelques jours

je voulais lui rendre hommage

mais son fils l'a si bien fait

Que je vous laisse lire

 

 

walter.jpg

Comment résumer 82 ans en un instant, nous allons néanmoins essayer, il est né en août 1931, de parents émigrés italiens, très jeune il connut la pension chez les Frères, excellente éducation certes, mais peu d’affection et de tendresse, suivent une jeunesse laborieuse, mais aussi des guinguettes sur les bords de la Meuse. A 21 ans il choisit de prendre la nationalité française, ce qui lui faisait dire ironiquement et malicieusement “je suis plus français que les français de pure souche puisque je l’ai choisie” puis il décida de se diriger professionnellement vers le bâtiment, il allait être fumiste (sacré fumiste à 55 heures par semaine) parallèlement son tempérament de feu l’amènera à être de toutes les luttes contre les inégalités. L’injustice lui faisant horreur. L’homme était dur, d’abord pour lui même, mais honnête et bon, curieux de nature dans le bon sens du terme, épicurien dans l’âme, traversant la France de long en large pour son métier et s’émerveillant toujours de ce qu’il découvrait, des rencontres humaines aux paysages, des mets divers et du bon vin qu’il aimait déguster. Drôle et parfois caustique, il aimait la vie et elle lui rendait bien. Le professionnel allait gravir toutes les marches de son métier,amoureux des pierres, et du bel ouvrage, il était passionné par son métier, même si celui ci le tenait éloigné de sa famille de longs mois. Compagnon, maître ouvrier, exigeant, consciencieux, alignant les heures pour faire vivre sa famille, dur à la tâche et dur au mal. Du mari, je ne dirais rien, nous touchons là, à l’intimité d’un couple, sachez seulement qu’on ne partage pas 50 ans de vie commune sans beaucoup de respect, d’amour et de tendresse pour sa “moitié”. Le père, nous a donné, des principes de base, honnêteté, justice et droiture, voilà ce qu’il nous à inculqué, sa profonde pudeur l’empêchant de montrer son amour pour ses enfants, avec le temps et les années il s’autorisera enfin ce qui devait être pour lui une “faiblesse”. Un amour profond et sincère, que cachait mal la pudeur excessive, de cet écorché vif. Nous n’avons jamais manqués de rien grâce à ses mains… 44 années de dur labeur ou il laissera une bonne partie de sa santé. Arrivé au crépuscule de sa vie, et bien diminué physiquement, il se passionne pour l’informatique et devient contre toute attente un “bloggeur” averti, son blog le bien nommé “De l’Aurore au Crépuscule”, relate d’abord la vie animalière puis une rubrique qui retrace son parcours de vie avec humour, tendresse, et humilité et enfin une rubrique spéciale “coups de gueule” contre les injustices de la vie.

Son site http://patriarch.free.fr 

Au revoir Walter

je viens de voire que le lien ne fonctionne pas Vous pouvez cliquer sur patriarche dans ma liste d'amis

Commentaires

Coucou Brigitte !
Cela fait plusieurs années que je le connaissais sur son blog et j'ai été triste par son départ . Son fils a fait un beau texte émouvant . Gros bizoux !

Écrit par : françoise la comtoise | 20/09/2013

Un bien bel hommage en effet.....
Moi je ne le connaissais pas, mais peut importe.....
Qu'il repose en paix
Bonne soirée*
Bisous
Anita

Écrit par : anita | 20/09/2013

Une bien mauvaise surprise, j'avais parcouru un peu son blog, des notes toujours intéressantes à lire. Très joli texte.
Bisous.

Écrit par : judith | 20/09/2013

Je le connaissais peu, mais je m'associe avec la fraternité des blogueurs et blogueuses à l'hommage que tu lui rends.

Je t'embrasse
Hélène

Écrit par : hélène | 20/09/2013

Je ne le connaissais pas , j'ai admiré l'hommage de son fils .
Merci de nous l'avoir mis sur ta note ! c'est très émouvant de voir combien Patriarche méritait le respect !
Tes amis aussi sont de belles personnes et j'ai lu avec plaisir l'article "Le marché de la gratuité " Toi aussi tu fais partie de ceux qui vont vers les autres et celà doit t'apporter du bonheur .
Bisous et bon dimanche ensoleillé !
Huguette

Écrit par : macary huguette | 21/09/2013

Dans ce regard il y avait beaucoup de bonté.paix à son âme.
bel hommage de son fils qui peut être fier d'avoir eu n père comme lui ,un sacré travailleur.

Écrit par : heraime | 22/09/2013

j'étais comme abonné et lui rendais visite souvent
il connaissait ma région st vaast et l'ile tatihou
tu m'apprends là une bien triste nouvelle
paix à son ame il a bien rempli sa vie
merci Brigitte amitiès

Écrit par : ventdamont | 24/09/2013

Un Monsieur formidable, quel vide, j'ai beaucoup aimé le texte de son fils on le retrouve tout à fait. Si je peux me permettre ton lien peut marcher si tu enlèves le "e" au bout de Patriarch. Amitiés Aile

Écrit par : Ailonuages | 29/09/2013

Bonjour Brigitte,
Je découvre cette note bien triste, je ne connaissais pas ce blogueur.
Grâce à l'hommage de son fils je le découvre un peu hélas trop tard.
Au revoir Monsieur Patriarch
Amicalement
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 11/10/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique